L’armée croate se retirera de l’OTAN en cas de conflit entre la Russie et l’Ukraine

L'armée croate se retirera de l'OTAN en cas de conflit entre la Russie et l'Ukraine

 

Le président croate, Zoran Milanovic, a déclaré que si le conflit entre l’Ukraine et la Russie s’aggravait, l’armée croate retirerait tous ses membres de l’OTAN.

Milanovic a été interrogé lors d’une visite d’usine à Zagreb sur le rôle que jouerait la Croatie si une guerre éclatait entre l’Ukraine et la Russie.

« Il n’y a pas de vrai coupable dans cette situation, mais la partie qui sera lésée est évidente. Par conséquent, la Croatie et l’armée croate ne participeront pas à une telle guerre », a-t-il répondu.

Le président croate a rappelé la « demande de l’OTAN pour des renforts militaires croates dans la région ». « Je suis le commandant en chef de l’armée croate. En cas d’escalade du conflit entre l’Ukraine et la Russie, nous retirerons tous les membres de l’armée croate. Je ne veux pas que l’armée croate soit dans la région », a-t-il dit.

Il a ajouté que cette décision n’avait rien à voir avec l’Ukraine ou la Russie. « Notre décision dépend entièrement de la dynamique de l’administration (du président des États-Unis) Joe Biden et de la politique intérieure américaine », a-t-il relevé.

Le dirigeant croate a affirmé que « l’Ukraine n’a pas sa place dans l’OTAN ».

« L’Ukraine n’affiche pas de progression économique, elle est devenue l’un des pays les moins développés », a estimé Milanovic.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/N4rXht