La Turquie soutient les déclarations de la RTCN contre la décision du Conseil de sécurité de l’ONU

La Turquie soutient les déclarations de la RTCN contre la décision du Conseil de sécurité de l'ONU

 

La Turquie a déclaré qu’elle soutenait pleinement la déclaration de la République turque de Chypre du Nord (RTCN) contre la décision du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) de proroger le mandat de la Force de maintien de la paix des Nations unies (ONU) stationnée sur l’île de Chypre pour encore 6 mois.

« Lors de la prise de ladite décision, malgré tous les appels et avertissements lancés en ce sens, le consentement des autorités de la RTCN n’a toujours pas été obtenu, en violation des règles et principes de l’ONU. Un arrangement juridique a été obstinément évité, mais la Force de maintien de la paix de l’ONU a pu poursuivre ses activités (sur l’île) dans le cadre de l’approche de bonne volonté des autorités de la RTCN. Nous soutenons pleinement les mesures qui seront prises par les autorités de la RTCN à ce sujet », note une déclaration publiée par le ministère turc des Affaires étrangères. 

La déclaration souligne que le CSNU d’une part a dit aux parties sur l’île de trouver une solution, d’autre part, il a essayé d’imposer un modèle de solution qui avait été essayé et épuisé pendant plus de 50 ans, prouvé inefficace et ne reflétait pas le consentement d’une partie, et précise que cette position était déconnectée de la réalité et contradictoire.

La déclaration indique que les critiques faites par le CSNU concernant les mesures prises par les autorités de la RTCN à Maras conformément au droit international, sont une violation des droits de propriété, et que le fait que le Conseil ignore les mesures unilatérales du secteur chypriote grec qui ont accru la tension en Méditerranée orientale et ignoré les droits des Chypriotes turcs, était un exemple de deux poids deux mesures.

« Nous appelons le Conseil de sécurité et la communauté internationale à adopter une attitude sincère et constructive basée sur les réalités de l’île afin de parvenir à une solution juste et durable à Chypre, et à cette fin, à confirmer les droits acquis, l’égalité souveraine et le statut international égal du peuple chypriote turc », conclu le texte.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0u6ag7