La Suisse n’enverra pas de munitions à la Pologne en soutien à l’Ukraine

La Suisse n'enverra pas de munitions à la Pologne en soutien à l'Ukraine

 

La Suisse a annoncé qu’elle n’enverrait pas de munitions à la Pologne en soutien à l’Ukraine.

S’adressant à la télévision publique SRF lors de sa visite en Pologne, le président de la Confédération suisse, Ignazio Cassis, a évalué la guerre Ukraine-Russie qui a éclaté le 24 février et les sanctions contre la Russie.

Il a déclaré que le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, qu’il a rencontré lors de sa visite, lui a proposé d’envoyer des munitions en Pologne pour l’Ukraine.

« Cette proposition ne convient pas à notre impartialité. Je l’ai également fait savoir à Morawiecki », a-t-il relevé.

Il s’est également exprimé concernant les sanctions contre la Russie.

« Le gouvernement polonais a également demandé un soutien total aux sanctions. J’ai fait savoir au Premier ministre que non seulement nous soutenions les sanctions, mais que nous faisions davantage », a-t-il assuré.

Après la guerre entre l’Ukraine et la Russie, les pays de l’OTAN ont décidé d’envoyer des milliers de missiles antichars et des centaines de missiles de défense aérienne en Ukraine, ainsi que de grandes quantités de stocks d’armes légères et de munitions.

Les pays de l’Union européenne (UE) ont également pris des mesures pour un soutien en armement de 450 millions d’euros et de 50 millions d’euros d’aide aux équipements de protection.

Connue pour son impartialité et accueillant des pourparlers de paix internationaux, la Suisse a rejoint les pays qui ont décidé d’imposer des sanctions contre la Russie le 28 février.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/C2K5ef