La FICR espère que la réunion à Istanbul débouchera sur un cessez-le-feu et la paix

La FICR espère que la réunion à Istanbul débouchera sur un cessez-le-feu et la paix

 

Le président de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Francesco Rocca, a déclaré qu’il espère un « cessez-le-feu et un accord de paix » de la réunion où les délégations de pourparlers russe et ukrainienne se sont réunies à Istanbul.

Lors de la conférence de presse tenue à l’Office des Nations unies à Genève, Rocca a déclaré avoir connaissance des pourparlers à Istanbul qui ont débuté à la suite du discours d’ouverture du président turc Recep Tayyip Erdoğan.

Envoyant un message aux délégations de pourparlers russe et ukrainienne, Rocca a souligné qu’il attendait « un dialogue, un cessez-le-feu et un accord de paix urgent » des pourparlers à Istanbul.

Francesco Rocca a noté que, comme le reste du monde, il attendait une solution en Ukraine afin de mettre fin aux souffrances des civils touchés par le conflit.

Soulignant qu’il n’y a pas de secteur qui n’a pas été touché par les conflits en Ukraine, Rocca a averti qu’environ 18 millions de personnes, correspondant à un tiers de la population, auront besoin d’une aide humanitaire.

Il a rappelé que 10 millions de civils ont été déplacés dans le pays, dont 6,5 millions se trouvent toujours à l’intérieur de l’Ukraine.

Expliquant que Marioupol déplore la situation la plus désastreuse parmi les villes d’Ukraine et qu’il n’y a pas d’accès à la ville, Rocca a noté que les habitants vivent dans des conditions inacceptables, privés d’électricité, d’eau, de nourriture et de produits de première nécessité.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ADxLXS