Zelensky : « Le massacre de Boutcha était un crime de guerre « 

Zelensky : "Le massacre de Boutcha était un crime de guerre "

 

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré que le massacre de Boutcha était un « crime de guerre ».

« Pourquoi l’armée russe a-t-elle fait cela? », a-t-il lancé.

Vladimir Zelensky s’est adressé au parlement roumain après avoir visité la ville de Boutcha, d’où les troupes russes se sont retirées.

Déclarant que le massacre de Boutcha était un « crime de guerre », Zelensky a relevé que les chars ont écrasé des voitures et que des gens ont été torturés même s’il n’y avait pas toutes les preuves. « Pourquoi l’armée russe a-t-elle fait cela? », s’est-il indigné.

Il a défendu que la Russie souhaitait la mort du plus grand nombre de personnes possible.

« Si l’armée et notre peuple ne se défendaient pas, les Russes auraient massacré toute l’Ukraine, comme à Boutcha », a-t-il affirmé.

Il a avancé que l’Ukraine n’était pas la seule cible de la Russie, et que la Russie voulait attaquer Odessa et se rapprocher ensuite de la Moldavie.

« Défendre l’indépendance de la Moldavie est essentiel et cela signifie la sécurité dans toute la région du Danube », a-t-il dit.

Le président ukrainien a indiqué que le sort de l’Europe centrale et de la région de la mer Noire sera déterminé sur le territoire de l’Ukraine.

Dans une déclaration faite au 40e jour de la guerre russo-ukrainienne, Vladimir Zelensky a signalé que des civils avaient été enlevés, torturés et tués dans son pays.

« Le temps viendra où chaque citoyen russe saura qui a commis les crimes de guerre et connaîtra toute la vérité », a-t-il ajouté.

Il a souligné qu’ils identifieront les auteurs des massacres dans le pays et le divulgueront à l’opinion publique mondiale, et qu’ils détiennent de nombreuses preuves indiquant que les troupes russes détruisent des villes pacifiques.

Le président ukrainien a exprimé qu’ils assureraient un accès maximal à des centaines de journalistes du monde entier pour voir ce qui se passe à Boutcha et dans d’autres villes libérées d’Ukraine.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rEd33u